Quel savoir de l’insuffisance cardiaque chez les seniors ?

Plus vous vieillissez, moins votre corps devient énergique. Vous êtes plus susceptible de développer certaines maladies, notamment les maladies cardiaques (les arythmies…). Par ailleurs, en France, l’un des principaux motifs d’hospitalisation des adultes est une de ses maladies. En particulier, l’insuffisance cardiaque est une maladie qui touche couramment les octogénaires. Que doit-on savoir sur cette maladie ? Les points principaux se trouvent dans cet article.

Généralité sur l’insuffisance cardiaque ?

L’insuffisance du coeur compte parmi ses troubles qui engendrent l’incapacité de votre cœur à maintenir le rythme de battements ou la fréquence à laquelle il pompe le sang. Un coeur en bonne santé a des veines qui font circuler les fluides vitaux dépourvus de dioxyde de carbone des organes vers le ventricule droit du muscle cardiaque. Les fluides vitaux sont puisés dans les artères pulmonaires et réoxygénés par les poumons. De là, le sang retourne au ventricule gauche du coeur. Il s’écoule ensuite du ventricule vers l’aorte, où il est distribué dans tout le corps au bon rythme.

C’est vrai qu’il y a des maladies chez les personnes âgées. Ces troubles comprennent :

  • Le dysfonctionnement du noeud sinusal ;
  • Fibrillation auriculaire ;
  • La tachycardie ;
  • Les arythmies.

Ils peuvent affaiblir le rythme du cœur à faire l’effort ou élargir les parois des ventricules. C’est pourquoi avec le temps l’état de santé du coeur se dégrade, perd en fréquence et n’est plus en mesure de faire l’effort nécessaire. À partir de là, une insuffisance cardiaque survient.

Les symptômes qui vous mettent la puce à l’oreille

Plusieurs symptômes peuvent indiquer que vous souffrez d’insuffisance cardiaque. Vous pouvez avoir les signes que vous soyez un jeune ou un adulte. Ce sont notamment :

  • Ascite ;
  • Œdème ;
  • Nausée ;
  • Confusion et désorientation ;
  • Gain de poids.

Lorsque vous réalisez que ses signes s’accumulent, vous devez vous hâter d’aller voir votre médecin. En fait, il existe d’autres maladies ou affections (dysfonction du noeud sinusal, arythmie, tachycardie, fibrillation auriculaire) qui peuvent vous éveiller avec les mêmes symptômes. Seul un médecin peut vous dire exactement de quoi il s’agit.

Les insuffisances cardiaques existantes

Il existe des insuffisances cardiaques. Premièrement, il y a l’insuffisance cardiaque systolique. À ce niveau, la paroi ventriculaire s’étire et s’amincit, empêchant le rythme de pompage du sang. La seconde est l’insuffisance cardiaque diastolique. Dans cet état d’insuffisance, la paroi ventriculaire perd son élasticité et se contracte. Cette anomalie empêche le sang de remplir le cœur et peut donc conduire à une arythmie. Enfin, il existe une insuffisance cardiaque droite et une insuffisance cardiaque gauche.

Procédure pour diagnostiquer l’insuffisance cardiaque

Pour diagnostiquer les insuffisances cardiaques chez les personnes âgées, un examen doit être effectué. Cette analyse clinique a été réalisée en deux parties :

  • Analyse historique ;
  • Examen physique.

Après cette étape, il est désormais possible de passer la phase de test spécifique. Votre médecin ou plus précisément un cardiologue fera un travail minutieux pour s’assurer qu’il n’y a pas de facteurs de risque. Parmi les tests que nous pouvons faire pour vous, il a : échocardiographie (en rapport aux battements du cœur), radiographie pulmonaire, électrocardiogramme et tous ses tests aideront à déterminer si le patient souffre d’insuffisance cardiaque. En ce qui concerne les facteurs de risque, il y en a qui conduit généralement aux maladies cardiaques. Toutefois, lorsque l’insuffisance est détectée, il est possible d’employer un traitement électrique. Il faut opter à cette solution dite électrique seulement quand les autres traitements médicaux ont échoué.

A propos

Vous trouverez sur ce site de cliniques santé les articles sur des actualités, des anecdotes et des astuces en matière de santé et de bien-être.

Rubrique
Partagez